AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Minuit au manoir Black [L.I.B.R.E.]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jane E. Brindle
Pretty & Bad Witch
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rome
Metier : Lycéenne
Citation : L’amitié ça s’entretient, l’inimitié encore plus.

Feuille de personnage
Pouvoir : Animorphing
Niveau Magique:
60/100  (60/100)
Relationships:

MessageSujet: Minuit au manoir Black [L.I.B.R.E.]   Jeu 26 Nov - 0:10

    Minuit, c’était l’heure des fantômes. Et le petit fantôme qui résidait en moi, avait envie d’aller voir le monde. De toute façon je n’étais pas fatigué, insomniaque depuis un siècle je ne dormais que quelques heures par jour. Et pas besoin de vous dire que je n’aimais pas dormir la nuit. Non ce je dormais c’était lorsque j’étais fatigué et souvent en pleine journée. Jamais beaucoup trop ne la nuit pour ne pas en profiter. D’ailleurs je ne comprenais pas les gens qui allaient se coucher en même temps que les poêles. Ils ne savaient pas profiter de la vie. C’était la nuit qu’il fallait profiter de la vie et non en pleine journée. Comme une petite feuille je m’étais levée de mon lit et marchait vers la fenêtre du manoir. Voila maintenant déjà un siècle que je vivais ici, dans le manoir Black. J’avais même finit par me comporter comme telle et par me sentir comme quelqu’un de la famille. D’ailleurs c’était assez simple, je ne me souvenais pas de ma vie d’avant. Je m’étais réveillée en plein milieu de Rome, avec un grand vide dans ma tête, un vide qui ne s’était toujours pas remplit. Je ne me souvenais toujours pas de mon vrai prénom ou de mes parents ou encore de ma vie avant d’avoir dix-sept ans. Certains gens pouvaient trouver cela dommage, mais moi pas. Le fait de faire des cauchemardes et de ne pas m’en souvenir lorsque je me réveille, montre bien que je n’ai surement pas eu une vie facile. Déplus je suis loin d’être un ange. Mes manières de politesse et de marche démontrent, comme l’avait dit un jour Jason, qui je venais surement d’une classe sociale très haute. Peut-être qu’il avait raison, mais je n’en savais rien. J’ai fait des recherches pendant des années sur qui j’aurais bien pu être, mais toujours sans résultat. Comme ci je ne faisait pas partie de ce monde. Alors j’avais fini par me créer moi-même une propre identité. J’étais Jane Everleigh Brindle, membre de la famille Black, sorcière et la peste de service. Peste dans le sens de vouloir détruire le bonheur des autres, le bonheur des gens qui n’appartiennent pas à ma famille, bien évidement. J’avais le pouvoir de me transformer en chaque animal que je voulais. J’avais une grande préférence pour la louve blanche. Mais cela m’arrivait également de me changer en pigeon, en chien, cela dépendait de ce que ma famille voulait que je découvre. Car il n’était pas facile d’approcher les gens lorsqu’on est un loup. Pour cela il fallait être un chat, un chien ou encore un oiseau. Bien sure il y avait toujours des risques. Si je me transformais en chat, je devais faire attention à ne pas me faire attraper par un chien etc. Je regardais la lune, pleine lune… Le moment que j’adorais le plus. Je pris ma longue veste noire et finit par descendre les marches du vieux manoir. J’étais silencieuse comme une souris, pas vraiment surprenant vu mon poids. En descendant vers la cuisine, car il était rare que je quittais le manoir par la porte d’entrée. Je préférais sortir par l’arrière porte, qui se situait dans la cuisine. Essayez donc de comprendre les raisons. Je remarquais qu’il y avait de la lumière dans la cuisine. Tiens.. Est-ce que je n’étais donc pas la seule à ne pas dormir ? Curieuse comme toujours, j’entre dans la cuisine.

    -Je vois que je ne suis pas la seule à être éveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aarya C. Black
    The Age of Men is OVER

avatar

Messages : 779
Date d'inscription : 18/11/2009
Localisation : Rome - Paris - Berlin - Qui sait!
Metier : Propriétaire du Cinéma.
Citation : L'enfer c'est les autres!

Feuille de personnage
Pouvoir : Pouvoir de Dédoublement : LynZ
Niveau Magique:
80/100  (80/100)
Relationships:

MessageSujet: Re: Minuit au manoir Black [L.I.B.R.E.]   Ven 27 Nov - 1:20

    Du mal à dormir, du mal à dormir, j'avais du mal à dormir cette nuit. Je me levais de mon lit précipitamment, laissant les couvertures sur le côté. Je tournais doucement la tête vers l'autre côté du lit, Ethan lui dormait paisiblement. Je le regardait avec un sourire bienveillant. *Quelle chance tu as de pouvoir dormir comme un ange … * Je déposa un baiser furtif sur sa joue chaude et il bougea un petit peu afin de changer de position. Je souris puis à pas de loup me dirigeai dans la salle de bain de notre petit appartement. J'allumai la lumière au dessus du miroir mural de la pièce. Ma tête faisait peur aussi je passa de l'eau sur mon visage. De retour dans la chambre je me hâtai de couvrir ma nudité par des sous vêtements un jean noir et une chemise blanche. J'éteignis la lumière de la salle de bain et descendit dans le salon, enfin le petit salon que nous avions. J'y enfila mes chaussures et une veste. La nuit devait certainement être plutôt froide. Afin d'éviter qu'Ethan s'inquiète, je lui laissai un petit mot sur le frigo.

    Code:
    « Je suis au manoir, ne t'inquiètes pas, je ne trouvais pas le sommeil! Bisous et à demain »

    Je quittai l'appartement doucement. En effet il faisait plutôt frais dehors alors je fit de plus grands pas vers le manoir. Je n'avais qu'a descendre Via Tenebris. Je souris en arrivant devant la grande bâtisse qui était la demeure dans laquelle nous vivions maintenant. Elle n'était certainement pas aussi vieille que celle que Père et Mère avaient à l'époque où nous étions reconnus comme une des Cinq Familles mais elle avait tout de même son charme et je l'aimais beaucoup.
    Les lumières étaient éteintes, tout le monde devait dormir, pas grave, je vais bouquiner dans la cuisine avec un bon verre de lait glacé. Un de mes passe temps favoris depuis toujours. J'entrais par la porte d'entrée et me dirigeai tout de suite à la cuisine dont j'allumais immédiatement la lumière. Je prit dans le frigo le lait frais et m'en servit un grand verre. Puis après l'avoir posé sur la petite table près de la porte fenêtre de sortie, j'ouvris la boîte à pain et soulevant les morceaux de pains différents j'en sortit mon livre. Je souris en me disant * Ma cachette est intacte*. Quelle idée vous me direz de laisser le livre dans la boite à pain, hé bien je vous ai demandé quelque chose moi? Non alors pas besoin de poser des questions débiles.
    C'était un classique, Les Contemplations. Je sourit et ouvrit le livre. Les souvenirs me revenaient. Je saisit le verre de lait et en but une gorgée. *Quel délice, qu'est ce que ça m'avait manqué*

    Quelques minutes après j'entendis une voix me parler. Je tournai la tête et reconnut aussitôt Jane. Ma protégée. Je lui sourit puis l'invita à s'asseoir à mes côtés.

    « En effet tu n'es pas la seule. Tu veux un verre de lait? » lui demandais-je doucement.


_________________
Aarya
Diary & Links


Dernière édition par Aarya C. Black le Sam 28 Nov - 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane E. Brindle
Pretty & Bad Witch
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rome
Metier : Lycéenne
Citation : L’amitié ça s’entretient, l’inimitié encore plus.

Feuille de personnage
Pouvoir : Animorphing
Niveau Magique:
60/100  (60/100)
Relationships:

MessageSujet: Re: Minuit au manoir Black [L.I.B.R.E.]   Ven 27 Nov - 21:52

    Effectivement je n’étais pas seule, d’ailleurs la personne qui se trouvait dans la cuisine n’était personne d’autre qu’Aarya, celle que je considérais comme ma protectrice et une des rares à qui j’obéissais. Certes elle était une des têtes de la famille Black, et j’obéissais aux ordres. Mais avec elle c’était différent. A vrai dire on pourrait considérer l’autorité qu’Aarya avait sur ma personne, comme l’autorité d’une mère ou d’une grande sœur. N’ayant aucun souvenir de mon passé, j’avais fini par me faire ‘adopter’ en quelque sorte par la famille Black. Cela faisait maintenant un siècle que je vivais chez eux. Et j’avais vraiment fini par les considérer comme ma famille. Et surtout Aarya, car je n’avais pas oublié que c’était elle, la première personne que j’ai rencontré. A vrai dire c’est elle le premier visage dont j’ai le souvenir, la première voix que j’ai entendu. Vous comprenez donc mon attachement à elle. Je lui souris et suite à son invitation d’un simple signe de la main de m’asseoir près d’elle, c’est ce que je faisais. Je remarquai qu’elle était entrain de boire du lait, et c’est à ce moment-là qu’elle m’en proposa. Je déclinai la proposition, tout en hochant négativement la tête. Du lait ? Oh que non ! Lorsque je devais m’infiltrer dans les maisons, être plus proche des gens, j’avais pour habitude de me transformer en chat. Et pas besoin de vous dire, que les gens aimaient donner du lait aux chats. Alors des boilles de lait, j’en avais vu assez dans ma vie de chat. ^^ De plus je n’avais pas spécialement soif.

    -Oh, non. Merci. Les gens ne donnent que du lait ou alors de l’eau aux animaux. Et à la fin, c’est un peu énervant de toujours recevoir ca. Sans d’ailleurs pouvoir dire « Non, je veux du coca light ! ».

    Je lui souris puis posa mon regard sur le livre qu’elle était entrain de lire. Personnellement la lecture ne m’avait jamais intéressé. Du moins pas plus que ça. Et bien que le titre me disait vaguement quelque chose, je l’avais surement déjà du voir dans une vitrine d’une librairie ou alors à la grande bibliothèque. Mais je savais que je ne l’avais jamais lu, car je ne pourrais dire ce que ca raconte. Désignant le livre avec un hochement de tête, je lui dis.


    -Tu viens au manoir, pour lire dans la cuisine et boire un verre de lait ?

    J’avais du mal à croire qu’elle venait ici que pour lire et boire un verre de lait. Elle avait besoin de ressentir la présence des autres ? D’être dans ce vieux manoir ? Ou alors est-ce que la raison de sa venue était plus stupide comme : elle n’avait plus de lait chez elle. A vrai dire j'en avais aucune idée mais cela m'importait peu, j'étais contente qu'elle soit là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aarya C. Black
    The Age of Men is OVER

avatar

Messages : 779
Date d'inscription : 18/11/2009
Localisation : Rome - Paris - Berlin - Qui sait!
Metier : Propriétaire du Cinéma.
Citation : L'enfer c'est les autres!

Feuille de personnage
Pouvoir : Pouvoir de Dédoublement : LynZ
Niveau Magique:
80/100  (80/100)
Relationships:

MessageSujet: Re: Minuit au manoir Black [L.I.B.R.E.]   Sam 28 Nov - 12:19

Jane ne portait qu'un pyjama ce qui me fit sourire, était elle tombée du lit ou bien peut être que comme moi elle ne trouvais pas le sommeil. J'avais toujours et même sans le vouloir des sentiments assez forts pour Jane. Il fallait dire que c'était moi qui l'avait trouvée, et que quelque part, maintenant je me sentais un peu responsable d'elle. Il y avait même des jours ou je regrettait de l'avoir transformée, mais je n'aurai pas supporté de la perdre. Et Ryan Jason et Lynx n'avaient rien trouvé à dire quand j'avais accédé à sa demande de transformation. Tous savaient que j'étais fort attachée à elle. * Pourquoi est ce que maintenant ils ne comprennent pas que j'aime Ethan … * Je lui sourit et posa mon livre sur la table quand elle répondit par la négative à ma question.

« Oui j'imagine que ça doit être un peu lassant à force. »
« Tu veux boire autre chose? »


Je sentis son regard se poser sur le livre sagement reposé aux côtés de mon verre de lait à moitié plein. Elle allait poser une question c'était sûr. Je pouvais le sentir. J'avais appris à déchiffrer les signes que son corps faisaient. Et je ne me trompai pas car la question ne tardait pas

« Oui je ne trouvais pas le sommeil et comme je ne voulais pas réveiller Ethan je suis venue ici. » je rosit légèrement « Le verre de lait et un livre est une sorte de rituel pour moi. Tu pourras demander à Ryan ou Lynx. J'ai toujours fait ça les nuits ou je ne trouvais pas le sommeil. »

Je finit mon verre de lait d'un trait puis posa à nouveau mon regard sur la petite assise en face de moi.

« Et toi Jane, que fais tu debout à cette heure-ci? »

_________________
Aarya
Diary & Links
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane E. Brindle
Pretty & Bad Witch
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rome
Metier : Lycéenne
Citation : L’amitié ça s’entretient, l’inimitié encore plus.

Feuille de personnage
Pouvoir : Animorphing
Niveau Magique:
60/100  (60/100)
Relationships:

MessageSujet: Re: Minuit au manoir Black [L.I.B.R.E.]   Sam 28 Nov - 15:46

    Je n’était qu’une fillette à l’époque ou j’avais fait la rencontre d’Aarya. Et bien que j’avais gardé mon apparence d’adolescente, cela ne voulait pas dire que je n’était mature. Certes je m’amusais à aller au lycée, il y avait des années ou je me faisait passer pour l’intello du service ou alors la rebelle qui n’a rien à faire de ces cours et qui exaspère les profs. Il faut bien faire quelque chose, quant on ne meurt pas de vieillesse. Je ne savais pas si après le lycée j’irais à l’université ou si j’allais travailler. Peut-être que je referais l’histoire de l’art. Après tout, cela me plaisait bien. Ah j’avais encore le temps pour me décider.

    Un peu lassant ? C’était le mot qui convenait. Je souris et tout en jouant avec un mèche de mes cheveux, je hochait négativement la tête. Non, je n’avais pas soif. Puis ce n’était pas pour cela que je m’étais rendue à la cuisine. Mais bien sure, Aarya pouvait supposer que j’avais un petit creux ou soif. Chose qui ne fut nullement le cas.


    -Non, je n’ai ni soif ni faim.

    Lorsque j’avais posé ma question. Car oui, j’étais ainsi. Je devais dire à haute voix, toutes les questions qui pouvaient bien me traverser l’esprit. Chose qui pour certains à la fin pouvait être énervant. Mais est-ce que je semblait être une personne qui fait attention aux avis des autres ? De toute manière j’étais considéré comme la petite peste du service, celle qui dit ce qu’elle pense, celle qui n’arrête pas de suivre Austin, celle qui adore faire des farces aux autres et celle qui adore jouer la méchante des contes de fée. Et à vrai dire, cela me plaisait bien. Aarya avait déjà répondu à ma question tout en posant une autre. Un rituel ? Oui, il n’y avait rien à dire, il avait des gens qui avaient des drôles de rituels. Mais qu’est-ce que je dis ? Je faisais surement partie de ce groupe-là. Car je doute que beaucoup de gens, aiment courir la nuit dans les rues de Rome tout en étant un animal. Mais ca donnait un grand sentiment de liberté, vous savez ? Enfin j’imagine que vous ne savez pas de quoi je parle, il faut avoir le même pouvoir pour me comprendre. D’ailleurs je me demande si il y a quelqu’un qui a le même pouvoir que moi ? Je fixait Aarya, car elle venait de me poser une question.

    -Marre d’être dans ma chambre à fixer le plafond et à voir le temps qui ne passe presque pas. Alors je me suis dit de m’évader du manoir. XD

    Bah quoi ? Je disais que la vérité. Car c’était pour cela que j’étais descendue, pour filer par la porte d’arrière. Et c’était pour cela que j’avais même pas prit la peine de me changer. Après tout, lors de ma transformation, mes vêtements tombent à terre. Car je n’ai jamais vu un animal qui portait des vêtements. Ah si.. Tinkerbell.. Le petit chiwawa de Paris. Mais j’ai pas du tout l’envie de me changer en petit rat/chien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aarya C. Black
    The Age of Men is OVER

avatar

Messages : 779
Date d'inscription : 18/11/2009
Localisation : Rome - Paris - Berlin - Qui sait!
Metier : Propriétaire du Cinéma.
Citation : L'enfer c'est les autres!

Feuille de personnage
Pouvoir : Pouvoir de Dédoublement : LynZ
Niveau Magique:
80/100  (80/100)
Relationships:

MessageSujet: Re: Minuit au manoir Black [L.I.B.R.E.]   Dim 29 Nov - 1:13

    Jane n'avais pas faim. Soit elle faisait ce qu'elle voulais. Moi mon estomac commençait à crier famine aussi je me levai de la chaise et me dirigea vers le frigo d'où je sortit de la confiture à la framboise. Dans la boite à pain je trouvais un reste de pain italien, un comme je les aime, ceux avec de la farine et qui croquait sous la dent.

    « Bien » finis-je par dire. « Moi cette balade nocturne m'a ouvert l'appétit. »

    Je coupais silencieusement le pain en quelques tartines puis y appliqua soigneusement la confiture en prenant garde à ne pas en renverser sur la table, mais ça y est, j'avais quand même réussi à le faire. L'air plutôt ennuyé je « rattrapa le coup » d'un coup de doigt expert que je lécha doucement.

    « Heureusement que Ryan ou Jason ne me voient pas faire ça » c'était vrai ils me détestaient voir faire cela. J'ignore pourquoi mais ça les énervait au plus haut point! « Du coup profitons en qu'ils ne soient pas là »

    Je lui lança un sourire mutin. Peut être que ça devait la changer de croiser Aarya au clair de la pleine lune. Car je l'admet moi même volontiers, l'Aarya de tout les jours n'est pas très commode ou ouverte. Sauf quand elle est avec Ethan. Mais c'est les siècles et le mode d'éducation qui veut ça! Quand on est élevé dans le seul but d'anéantir d'autres que soi, on n'est pas la joie de vivre incarnée. Et on lui avait toujours demandé de conserver cet air austère et froid, elle était une descendante directe des Black après tout! Elle devait faire cela, si ce n'était pas pour elle, pour ses parents et pour ses grand parents dont le corps doit reposer quelque part dans les sous sols de Rome. *Oui je me dois de faire cela … *

    Jane me ramenait sur terre, ou du moins dans cette cuisine, à ninuit, un soir de pleine lune. je sourit puis me dit doucement qu'il était mieux que Jane se transforme en l'animal qu'elle voulait, non comme les loups garous qui n'ont pas vraiment le choix. Elle disait qu'elle en avait marre de fixer le plafond. Elle comptait s'évader du manoir. A cette dernière phrase j'arquai un sourcil. S'évader. En pleine nuit pourquoi?

    « T'évader » dis-je surprise « Comment ça. On ne peut vouloir s'évader que parce que le temps ne passe pas assez vite. » et je sais de quoi je parle. J'ai plus de quatre siècles. « Tant que tu finis par nous revenir Jane tu peux partir à ta guise, mais ne parle pas de t'évader. On dirait que tu es en prison. Que je t'ai mise en prison » les plis sur mon front trahissaient l'amour que j'avais pour Jane et mon inquiétude, j'avais beau essayer de me dire , encore et encore de me répéter qu'elle l'avait voulu, je me sentais toujours coupable de sa condition maintenant. Elle était bien intégrée, mais est ce qu'une enfant devait être mélée à tout ça, cette rage, cette guerre.
    Trop souvent j'oubliais que si son apparence restait celle d'une enfant, son âme à l'intérieur avait déjà plus d'un siècle …

    Je mordis plusieurs fois de suite dans ma tartine, quel délice.

_________________
Aarya
Diary & Links
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane E. Brindle
Pretty & Bad Witch
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rome
Metier : Lycéenne
Citation : L’amitié ça s’entretient, l’inimitié encore plus.

Feuille de personnage
Pouvoir : Animorphing
Niveau Magique:
60/100  (60/100)
Relationships:

MessageSujet: Re: Minuit au manoir Black [L.I.B.R.E.]   Dim 29 Nov - 2:06

    Aarya commençait à se préparer quelque chose à manger. Je la regardais faire et remarqua qu’elle venait de renverser de la confiture sur la table. Un sourire s’affichait sur mon visage lorsque j’entendis sa remarque. C’est vrai que Ryan et Jason sont assez stricte vis-à-vis de ce genre de choses. Allez savoir pourquoi. Elle était bien différente. D’habitude si réservé, si froide et distante. Mais cela ne me dérangeait pas, elle était à la tête de cette famille et cela ne devait pas être facile tout les jours. Ca devait être un poids lourd à porter sur les épaules. C’était peut-être pour cela qu’elle avait décidé de prendre un petit appartement avec Ethan ? Bon d’accord l’amour y sera pour quelque chose aussi. Cela ne devait pas être facile tout les jours d’être Aarya. Mais d’un côté elle avait de la chance, elle avait le pouvoir de se dédoubler, chose qui devait quand même lui faciliter la tâche. Etre en même temps dans deux lieux différents. Apparemment ce que je venais de lui dire la surprenait tout comme cela semblait la choqué un peu. Je la fixait un court instant. Pourquoi est-ce qu’elle semblait s’en vouloir de m’avoir transformé ? Est-ce qu’elle regrette son choix ? J’avais quand même pas eu du mal à m’intégrer ? ou encore à protéger les principes de la famille ? Est-ce qu’elle me trouve trop ennuyante ? Est-ce qu’elle ne me supporte plus ? Ou est-ce que mon cerveau commençait à me jouer des tours. Surement mais je ne comprenais vraiment pas pourquoi elle s’en voulait. Ce n’est pas comme ci elle m’avait changé en vampire ou en loup-garou. J’étais quand même humaine et je pouvais toujours mourir. J’avais juste un pouvoir et une sorte d’immortalité sans pour autant être totalement immortelle.

    -C’était une façon de parler. Evader, sortir… Mais pourquoi est-ce que tu sembles t’en vouloir de m’avoir transformer ? Premièrement si tu te souviens encore, c’était moi qui t’avais harcelé pour le faire. De plus j’aime bien ma vie. Je ne sais pas ce que je serais devenue si tu n’avais pas été là.

    -D’ailleurs si on y réfléchit, on m’aura surement envoyé dans un foyer ou encore dans un orphelinat. A mes dix-huit ans j’aurais du aller travailler quelque part, n’ayant pas de diplôme je n’aurais pas su faire autre chose que serveuse mal payé. Je serais devenue vieille et toute ridé et je serais surement morte entouré de mes chats dans un petit studio. Une vie de rêve, surtout comparé à ce que j’ai maintenant. C'est-à-dire une famille, la jeunesse et un pouvoir .


    C’est vrai quoi ! Il n’y avait aucune raison pour qu’Aarya se sent coupable. Je l’avais voulu, je l’ai reçue et je ne me plaignais pas. Loin de là, car pour moi c’était le plus beau cadeau qu’on m’a donné. Et je ne parle pas de mon pouvoir. Je parle d’une famille, d’un passé, d’un avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aarya C. Black
    The Age of Men is OVER

avatar

Messages : 779
Date d'inscription : 18/11/2009
Localisation : Rome - Paris - Berlin - Qui sait!
Metier : Propriétaire du Cinéma.
Citation : L'enfer c'est les autres!

Feuille de personnage
Pouvoir : Pouvoir de Dédoublement : LynZ
Niveau Magique:
80/100  (80/100)
Relationships:

MessageSujet: Re: Minuit au manoir Black [L.I.B.R.E.]   Dim 29 Nov - 2:34

    Ma jeune protégée se sentait bien et ça me détendait moi aussi. Je n'était pas forcément quelqu'un de disponible, toujours en rendez vous, au travail ou bien à gérer les affaires de la famille. Elle n'avait vu que la gentille et douce Aarya au début, quand elle l'avait sauvée. Rapidement j'avais du a nouveau endosser le rôle de tête de la famille. Et ça n'était pas un poids des plus légers. Surtout vu comment est la famille Black. Mon pouvoir s'avérait bien utile, il me permettait de déléguer à LynZ des choses. Mais quoi qu'il en soit et qu'elle fasse, la responsable de ses et de nos actes était moi, bel et bien moi, Aarya Calamity Black.

    Jane me rassura tout de suite en me disant qu'elle ne pensait ça que comme une façon de parler. Et elle avait bien entendu perçu que je m'en voulais de l'avoir transformée. Je me suis a nouveau assise à ses côtés car j'étais partie me resservir un verre de lait. Je posai ma main sur la sienne, sa si jolie et fine main.

    « M'en vouloir n'est pas le mot juste Jane. Je ne saurais vraiment te l'expliquer. Je sais que tu l'as voulu. » mes yeux se perdirent quelques secondes puis je repris. Ma voix était douce. « Mais ne crois jamais que je ne t'aime pas ou que je ne suis pas heureuse que tu sois là. Je ne suis pas quelqu'un qui montre mes sentiments. Les siècles effacent ça. Mais une partie de moi ne peut s'empêcher de me dire que ce n'est pas une vie. Poursuivre sans cesse les mêmes personnes. Tu aurais pu vivre tellement de choses. Et on t'en a empêché. »

    Ma voix commençait à trembler alors je me ressaisit en buvant une longue gorgée de lait bien frais et reposa mes yeux dans les siens alors qu'elle décrivait la vie qu'elle aurait pu avoir.

    « On ne peut savoir ce que le futur nous réserve, du moins on n'a pas le don de prédiction. Qui sait tu aurais peut être trouvé une gentille famille qui aurai bien pri soin de toi. » je m'arrêtai un instant réalisant grâce à ma propre phrase que, cette gentille famille qui avait bien pri soin d'elle, c'était nous, c'était moi, les Blacks. Et les paroles de Jane allèrent dans ce sens aussi. Mes yeux se perdirent à nouveau dans le vague. Je ne savais plus quoi penser. Ce petit bout de femme en façe de moi avait toujours le pouvoir de m'émouvoir. Elle avait une vie qui lui plaisait, alors pourquoi me tourmenter avec cela? Elle était entourée d'amour avait un pouvoir. Pour une fois je ne trouvais pas de « Oui, mais … » à répliquer. Elle m'avait laissée bouche bée. Je lui souris.

    « Merci de me le rappeler Jane » puis j'ajoutais sincèrement « Mais je ne peux pas te promettre qu'il ne faille pas que tu me le rappelle encore … » je but une gorgée de lait. « Ah foutus siècles passés » dis-je pensant au fait qu'ils avaient tendance à me rendre plus dure et froide que je ne l'étais auparavant.

_________________
Aarya
Diary & Links
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane E. Brindle
Pretty & Bad Witch
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rome
Metier : Lycéenne
Citation : L’amitié ça s’entretient, l’inimitié encore plus.

Feuille de personnage
Pouvoir : Animorphing
Niveau Magique:
60/100  (60/100)
Relationships:

MessageSujet: Re: Minuit au manoir Black [L.I.B.R.E.]   Mar 1 Déc - 0:54

    J’écoutais attentivement les paroles d’Aarya, les examinait dans la petite cervelle que j’avais. Je n’était pas le genre à être impulsive, bien que je devais toujours dire la moindre de mes pensées à haute voix. Mais cela ne faisait pas de moi quelqu’un d’impulsive. J’utilisais à chaque instant de ma vie mon cerveau. Et ce n’avait pas été un coup de tête de choisir pour cette vie-ci. J’avais pesé le pour et le contre avant de la supplier à mille reprises de me faire une des leurs. Et jusqu’à présent je n’avais toujours pas regretté mon choix. C’est vrai que lorsqu’on vit longtemps, plus longtemps qu’un être normal, on a plus la tendance à mieux comprendre la souffrance, telle que la perte d’un être ou encore un cœur brisé, mais c’était cette tendance à mieux comprendre qui nous rendait aussi plus distante et plus froide aux yeux des autres. C’était des choses qui arrivaient tout le temps et voir des cœurs brisées à la fin … Ca devient une habitude, une habitude qui fait qu’on ne se met plus aussi facilement dans la peau des autres gens, des autres humains. Mais cela ne voulait quand même pas dire qu’on ne ressentait rien ! Il ne faut pas mal me comprendre hein ! Ce n’était pas une vie ? Pour qui donc ?

    -Cette une vie comme les autres, Aarya. Je l’ai choisit, je l’assume et je n’ai pas des regrets.

    Je la regardais un court instant, il y avait une pensée qui venait de m’effleurer l’esprit. Est-ce qu’il était possible qu’elle pensait ainsi, parce qu’elle n’aimait pas sa propre vie ? Après tout, j’avais choisit pour cette vie, mais Aarya non, elle avait été née ainsi. Je me mordillais légèrement la lèvre, je voulais lui poser la question, mais j’avais peur. Peur de sa réaction et peur de me faire ridicule. Mais comme vous savez tous, il m’est impossible de garder une pensée pour moi-même.

    -Ce n’est pas plutôt toi qui auras voulu d’une autre vie ?


    Voila je l’avais dit. Maintenant il fallait voir la réaction d’Aarya. Au pire, elle allait être vexée et fâchée quelques jours, mais jamais une éternité, c’était impossible, j’étais si mignonne si je le voulais XD.


    -La seule chose que j’ai raté c’est le vieillissement et personnellement cela ne me manque pas beaucoup.

    Elle disait qu’il y avait tant de choses qu’elle aurait pu faire, des choses qu’ils l’ont empêché de faire. Mais c’était faux. C’était grâce à cette vie-là que je pouvais faire ce que je voulais, je pouvais faire tout les boulots du monde, je pouvais faire tout les études possibles. Non, cette vie-ci était la preuve qu’on pouvait faire plusieurs choses dans une seule vie. Chose qui n’aurait pas été le cas si j’étais resté qu’une simple humaine. Et je ne vous parle pas encore du pouvoir que j’ai eu ! Finalement mes mots eurent effet et Aarya se rendit compte que j’aimais vraiment cette vie et qu’elle n’avait aucune raison de culpabiliser. Je souris.

    -T’inquiète, je te le rappellerais mille fois si il faut !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aarya C. Black
    The Age of Men is OVER

avatar

Messages : 779
Date d'inscription : 18/11/2009
Localisation : Rome - Paris - Berlin - Qui sait!
Metier : Propriétaire du Cinéma.
Citation : L'enfer c'est les autres!

Feuille de personnage
Pouvoir : Pouvoir de Dédoublement : LynZ
Niveau Magique:
80/100  (80/100)
Relationships:

MessageSujet: Re: Minuit au manoir Black [L.I.B.R.E.]   Jeu 24 Déc - 3:06

Ma petite Jane me redonnait tout de suite le sourire. Elle ne semblait en effet pas malheureuse du tout. Et tant qu'elle n'avait pas de regrets. Je devrais peut être me dire que je devais un peu cesser de m'en faire pour tout le monde. Je ne peux pas aider tout le monde. Seulement depuis quelques semaines c'est moi qui doit tout gérer. Anastacia et Ryan son parti en vacances. Dieu seul sait ou est Jason et Lynx, je ne sais pas non plus. Du coup je suis la seule à assumer le poids entier de la famille. Et ça commençait un peu à me peser sur les épaules. A devenir lourd. J'avais hâte qu'ils reviennent.

« C'est tout ce qui compte alors. Tu sais que tout ce qui m'importe c'est que tu sois heureuse. Et si tu me dis que tu l'es je ne devrais pas le mettre en doute. »

Intelligente petite bout de femme qu'était Jane. Elle s'interrogeait si ça n'était pas moi qui en réalité avait voulu une autre vie. Je réfléchis quelques secondes puis lui répondit doucement.

« Peut être bien Jane, je ne sais pas. Je mentirais si je te disais que je ne regrette pas des fois de ne pas être qu'une humaine. Pour pouvoir vivre loin des vengeance et des tourments et des guerres de familles … » je soupirai « Mais c'est qui je suis également. J'ai été élevée comme ça, Mes frères et ma sœur aussi. Toute cette famille à été élevée comme ça, et il est difficile de s'en défaire. »

Je regardais dans le vide par la fenêtre « De toutes manières quoi et qui que l'on soit on n'est jamais totalement heureux avec ce que l'on a. On est sans cesse tourmenté de « si j'avais fait » « si j'avais pu » et au final on ne vit plus pleinement. C'est pour ça que je ne me pose pas souvent ce genre de questions. » je souris en regardant à nouveau ma Jane baignée dans la lumière de la lune. Une belle pleine une, bien ronde et brillante.

« Oui c'est sûr qu'au moins on n'aura jamais besoin de crèmes antirides, toi encore moins que moi! » dis-je en souriant.

Je passai ma main derrière mes cheveux pour m'occuper alors qu'elle me disait qu'elle me le répèterait mille fois s'il le fallait. Je ne montrais pas mes sentiments assez aisément. Et ces paroles me touchaient profondément. Je savais que je pouvais toujours compter sur elle. Qu'elle serait toujours là, et pourquoi je le savais? Parce que je savais que je serai toujours la pour elle. Des fois je la considérait presque comme ma fille, même si en apparence elle pouvait le paraître. En âge également. Mais je ne savais jamais réellement montrer mes sentiments envers elle. Alors j'essayais de détourner les choses comme je pouvais. Espérant qu'elle ne remarque rien.

Je détournais mon regard d'elle et le posa sur le jardin qui semblait être frais et perlé de rosée. Avec un sourire malicieux je lui dit. « Un petit tour au clair de lune, ça te tente? »

_________________
Aarya
Diary & Links
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane E. Brindle
Pretty & Bad Witch
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 24/11/2009
Localisation : Rome
Metier : Lycéenne
Citation : L’amitié ça s’entretient, l’inimitié encore plus.

Feuille de personnage
Pouvoir : Animorphing
Niveau Magique:
60/100  (60/100)
Relationships:

MessageSujet: Re: Minuit au manoir Black [L.I.B.R.E.]   Jeu 24 Déc - 17:11

    Non effectivement elle ne devait pas prendre mes paroles en doute. Je ne mentais que très rarement et ce n’était pas à elle que j’allais sortir des mensonges. Puis après tout c’était la vérité, je ne me serais pas souhaité une autre vie que celle-ci. Je n’avais rien et voila que j’étais la reine du monde. J’avais tout ce qu’on pouvait souhaiter. Si j’avais envie d’aller à l’université et faire toutes les études possibles je pouvais les faire, j’avais assez le temps. J’avais une famille qui m’aimait et en plus de tout cela j’avais la possibilité de me changer dans n’importe quel animal. J’avais envie de nager comme un dauphin ? Je pouvais le faire. J’avais envie de voler ? De même. Non franchement j’avais même du mal à voir des points négatifs dans ma vie. Comme à mon habitude, cela ne durait pas longtemps avant que j’exprimais mes pensées. Ah s’il y avait bien quelque chose que j’avais du mal à tenir pour moi, c’était mes pensées. Mais contrairement à ce que j’aurais cru, Aarya réfléchissait et y répondait calmement. Je m’étais attendu à un genre de réponse telle que : C’est du n’importe quoi ! Ou je ne comprends même pas que tu as pu penser quelque chose dans ce genre ! Mais non, je ne l’avais donc pas marché sur les pieds, et tant mieux, car je ne voulais pas le faire non plus. Je l’écoutais attentivement. Encore cette vengeance… Ah d’un côté c’était compréhensible, ils avaient été pourchassés comme des fous, alors qu’ils avaient rien fait de mal.

    -Oui, mais vivre comme une humaine tu le peux. C’est juste mourir et vieillir comme eux, que tu auras du mal à faire. Mais partir au travail, te marier, avoir des enfants… tout ca tu peux le faire. Tu as juste un petit plus avec toi, et c’est ton pouvoir. Et le fait que tes enfants auraient surement aussi un pouvoir. Mais ca c’est pas si mal que ca.

    -Et en ce qui concerne la vengeance… Tu as toujours le choix d’abandonner. Même si j’en doute fort que tu le fasses, car ce n’est pas dans ton caractère. Mais.. Ca fait déjà 70 ans qu’on les examine et qu’on suit chacun de leur geste… Il est peut-être temps d’y mettre un terme et de passer à l’acte non ? Au plus vite qu’on aurait eu notre vengeance au plus vite qu’on peut passer à autre chose.


    Je n’étais peut-être pas la première à lui demander quand on allaient enfin passer à l’acte. Soixante-dix ans est quand même long, même pour des sorciers, qui attendent que cette bataille finale. Aarya me proposait d’aller faire une balade dehors au claire de la lune. Un sourire apparaît sur mes lèvres et je dis.

    -Avec plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Minuit au manoir Black [L.I.B.R.E.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Minuit au manoir Black [L.I.B.R.E.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Luck runs out :: .: Rome :. :: *_Lieux d'Habitations :: Via Tenebris :: Manoir des Black-
Sauter vers: